Valentin Samarine
 
Valentin SAMARINE : PEINTURES

 

 

 

SANKI - PEINTURES

 

... Dans la peinture spontanée, entre l'artiste et le plan de la représentation, il n'existe que des barrières psychologiques. L'oeuvre naît durant le processus même de son élaboration. Il n'y a ni sujet ni objet, le peintre dirige son pinceau à moins que ce ne soit le pinceau qui le mène ou bien la forme ou la couleur qui dicte le déroulement des opérations; c'est un processus, un acte où il est impossible de séparer les éléments qui le composent sans le détruire.

...C'est une danse improvisée, fixée sur le papier ou la toile à l'aide de la couleur. Evidemment une telle méthode suppose une subjectivité particulière. L'artiste doit s'autolibérer, se détacher du monde, de sa vanité et de ses passions pour pouvoir pleinement incarner son "Moi" d'artiste, se dissoudre dans son objet, se fondre avec le processus d'élaboration de son oeuvre. L'artiste et son oeuvre sont indissolublement liés.

...La présence métaphysique apparaît dans ses productions comme la pulsation de la matière, comme des radiations énergétiques baignant dans des nuances de couleurs différentes et qui se nichent en des formes visibles, les modifiant, les transformant jusqu'à les rendre méconnaissables, à travers des contours flous, des formes colorées qui se bousculent ; la tension qui en émane crée le détonateur énergétique de l'oeuvre et son aura inimitable.

...La photographie spontanée suppose d'être libérée du déterminisme technologique, et la peinture spontanée du conservatisme psychologique. Dans l'un et l'autre cas cependant, le résultat en est une autre réalité transfigurée. Il est vrai qu'une zone d'ombre demeure : qui au bout du compte en est l'auteur, l'artiste qui "ne sait pas ce qu'il crée", ou la divine providence?

Valran, "Empire of Art" XII-I, 2002, St-Petersbourg

-------

...immer erkennbar ist die Suche Marias nach dem Bild hinter den Bildern. Wer sich diesem Bild nähern will, muss sich von den Bildern weit entfernen; erst äusserer Distanz schafft die notwendige innere Nähe. Und selbst dann fällt es dem Auge noch schwer, Fixpunkte festzumachen. Immer, wenn es glaubt, Konturen erkennen zu können, verschwimmt die äusserer Form.

"Heilbronner Stimme" 20 Sept 1991.

--------

18 PEINTURES

-Réf. 7841T
Toile Acrylique
Cosmos / © Valentin SAMARINE
2003-
48x35 cm-
-Réf. 7831T
Acrylique et Lacque sur Toile
CHEVALIERS / © Valentin SAMARINE
2001-
34x26 cm-
-Réf. 7829T
Acrylique et Lacque sur Toile
CHEVALIER DE SENLIS / © Valentin SAMARINE
2001-
30x20 cm-
-Réf. 7230T
Acrylique et Lacque sur Toile
LUI / © Valentin SAMARINE
2001-
20x28 cm-
-Réf. 7830T
Acrylique et Lacque sur Toile
SCRIPTUM / © Valentin SAMARINE
2001-
25X32 cm-
-Réf. 6230T
Acrylique et Lacque sur Toile
LAC NOIR / © Valentin SAMARINE
2001-
26x30 cm-
-Réf. 7232T
Acrylique et Lacque sur Toile
THEATRE / © Valentin SAMARINE
2000-
80x60 cm-
-Réf. 7231T
Acrylique et Lacque sur Toile
LA GUERRE / © Valentin SAMARINE
2000-
20x30 cm-
-Réf. 5241T
Acrylique et Lacque sur Toile
ILLUSION / © Valentin SAMARINE
2000-
90x150 cm-
-Réf. 7822T
Acrylique et Lacque sur Toile
TRANSCENDANTALE / © Valentin SAMARINE
2000-
20x28 cm-
-Réf. 7824T
Acrylique et Lacque sur Toile
FANTOMES / © Valentin SAMARINE
1999-
80x60 cm-
-Réf. 7233T
Acrylique et Lacque sur Toile
COLLISION / © Valentin SAMARINE
1999-
30x30 cm-
-Réf. 7825T
Acrylique et Lacque sur Toile
POSSEDES N° 14 / © Valentin SAMARINE
1998-
80x60 cm-
-Réf. 6412T
Acrylique sur Toile
ATLANTIDE / © Valentin SAMARINE
1996-
90x120 cm-
-Réf. 6411T
Acrylique sur Toile
DEMON / © Valentin SAMARINE
1996-
60x80 cm-
-Réf. 6410T
Toile Acrylique
TROIS PRESENCES / © Valentin SAMARINE
1994-
120x160 cm-
-Réf. 6826T
Tapis sur trame de tapis
CARNAVAL ROUGE / © Valentin SAMARINE
1991-
200x300 cm-
-Réf. 7828T
Peinture sur Trâme de Tapis
METAMORPHOSE ROUGE / © Valentin SAMARINE
1989-
200x300 cm-
 

 

Contacts