Valentin Samarine
 
Valentin SAMARINE : Biographie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Valentin Samarine, russe de Saint Petersbourg, photographe, artiste-peintre et métaphysicien.

 

 
La photographie spontanée de Valentin Samarine
...Valentin Samarine a commencé à faire de la peinture abstraite dans les années 60, et de la photographie abstraite dans les années 70. Il passe assezfacilement de l'une à l'autre. C'est en un sens parfaitement logique : Valentin s'appuie dans les deux cas sur un modèle de création spontanée, mis en oeuvre dans les années d'après guerre dans la peinture européenne, que ce soit l'expressionnisme abstrait (USA), l'art action (Angleterre) ou le tachisme (France)...
…...Valentin Samarine détruit méthodiquement, à tous les stages, la fonction mécaniste du processus photographique. A Leningrad, il avait épérimenté et mis une dose d'imprévisibilité au moment de la prise de vue et lors du développement. A Paris, Valentin est passé du négatif au processus de révélation du positif, en donnant à la "représentation le maximum de possibilités pour d'éventuelles métamorphoses, sans rien lui imposer, en particulier en ce qui concerne la gamme des couleurs. Le principal est la métatechnique du contact entre les ojections encore invisibles, flottantes ou filant à toute allure, comme des luges descendant de la montagne." (V. Samarine)
…….Cette attitude profondément respectueuse, religieuse presque, face au processus de création et à toutes ses composantes permet à l'artiste d'approcher les limites de l'espace tridimensionnel, au delà duquel vibrent les dimensions parapsychologiques, transpersonnelles et métaphysiques. Dans la mesure où la métaréalité a peu de chances de ressembler à celle que nous renvoie sans cesse le cinéma grand public, avec ses êtres zoo- ou anthropomorphiques et ses agrégats techniques, l'oeuvre de Valentin Samarine est, d'une manière ou d'une autre, toute entière non figurative et abstraite…..
Valran, Empire Of Art XII I, Saint Petersbourg, 2002

 

Articles de presse
 

ART CHRONIKA N°6 - 2001 - MOSCOU

"Photographs from the underground"; Exposition "Leningrad Photounderground" of 1960-1970 held at Anna Akhmatova's Museum.

Photo of Valentin Samarine - Antony and Cleopatra" - Arsenalnaya's prison-psychohospital

HOMN - The New World of Art - N°6/23 - 2001 - St Petersbourg
E. Kuskaïna "Kak Sanki Sgory..." (comme des luges descendant de la montage) - Photographies de Valentin Samarine

... Arbeiten die er selbst als "metaphysische Grafik" bezeichnet (siehe Ausstellungsplakat). Zu seiner Kunst hat er gesagt, das dies die Sanki-Kunst sei, die aus Meditation und Sinnesenergie bestehe, aus der kosmischen Projektion unseres unsischtbaren Innern nach aussen. Seine Kunst findet ihren Ausdruck auf Fotografien, Papier, Leinwand, Hilz, Keramik und auf Teppichen. Ausgestellt hat er in vielen Ländern, auch in der "Eremitage" in St. Petersbourg in der "Tretyakov Galerie" in Moskau und im "Grand Palais" in Paris.

"Grafik Messe", VI, 1995, Dresden

 

Créateur d'irréel

Très forte personnalité. Ton sobre et pondéré. Expressions imagées. Visage ténébreux aux traits tirés. Un béret qui cache une longue chevelure poivre et sel. Tout comme l'est une petite moustache soigneusement taillée. L'air tourmenté. Torturé. Fragile. Sensible. Emotif. Loin des modes qui souvent font des artistes, très loin des cabotins parisiens.....

Chaque photo de Samarine est l'espression d'un autre monde : "Un art déjà du 3° millénaire" plaisante l'artiste. Ce n'est pas sans raison que le terme "Acte" est mentionné sur ses créations. En effet, chaque fois que Valentin fait une photo, il accomplit un "acte".
Deux thèmes le passionnent jusqu'à l'obsession: la danse et le portrait.....

.....Une certitude: les créations de Samarine ne laissent point indifférent, ni insensible. Valentin répond bien à cette définition, par Eric Monti, de l'artiste : "ce croisé des temps modernes qui, dans sa quête de la communication de l'extérieur avec l'intérieur, nous révèlera le secret de l'ordre des choses. L'artiste sera ce prêtre de demain qui fera renaître la magie, le mystère, l'idéal, l'utopie".

Jonathan Mongory, "Arts", 1988

 
 

..."Metafiguren und Metaportrait", "Aura-graphik", photo "Sanki" comme un Au-delà .... (abstrait): c'est l'art inconnu

"Kontrast", VI-1983, München

 
 

Ce phénomène contient quelque chose de semblable à l'image radiographique, à savoir l'âme d'un autre monde astral. "La vision surnaturelle" permet de voir ce phénomène. Cette image transformée donne l'impression de répandre de la lumière. Les nuances de couleurs (la grande majorité de ses travaux sont en couleurs) ne sont pas réelles mais extraordinairement précises. Dans une photo transformée, il apparait quelque chose de très important que nous ne pouvons pas voir dans l'image initialec'est à dire dans la métaimage de l'objet. D'où le titre de sa dernière exposition.

"Pensée Russe", Février 1984

 
Contacts